Prévenir le VIH

Les gars utilisent différentes stratégies pour empêcher la transmission du virus pendant les rapports sexuels. C’est une bonne chose de les connaître pour que tu puisses en parler et être prêt. C’est une merveilleuse période et tu as tellement de possibilités! 🍆

Le VIH se transmet par le sperme et le sang, mais pas au moyen d’autres fluides corporels, comme l’urine ou la salive.

Les rapports sexuels sont l’un des principaux moyens de devenir séropositif. Certaines pratiques sexuelles facilitent la transmission du virus, comme la pénétration anale bottoming — c’est parce que l’intérieur de notre rectum est fragile et peut se déchirer facilement, surtout si on n’utilise pas de condom et de lubrifiant. Se retirer pendant la pénétration n’est pas un moyen efficace de prévention puisque le VIH peut quand même être transmis par le sperme ou le liquide préséminal (le fluide qui est sécrété dès que ton pénis est en érection avant l’éjaculation).

D’autres types de pratiques sexuelles, comme les fellations sont peu susceptibles de transmettre le VIH — mais tu peux aussi contracter d’autres ITSS! (infections transmissibles sexuellement et par le sang)! Le fait de se masturber, de s’embrasser, de se caresser, de se toucher et de se cajoler ne comporte aucun risque de transmettre ou de contracter le VIH.

Communication 👄

La première étape pour prévenir le VIH — et profiter d’une meilleure vie sexuelle! – est d’avoir une bonne conversation avec toi-même. 💭

Pose-toi les questions suivantes :

Est-ce que je veux avoir des rapports sexuels?

Qu’est-ce que je veux? Des relations, orales, anales, des caresses?

Quel est mon statut VIH? Comment le connaître?

Est-ce que je devrais passer un test pour le VIH? À quel moment?

Est-ce que je prévois utiliser des condoms?

Comment amorcer une conversation sur le statut VIH ou les condoms, si l’autre gars ne le fait pas?

Qu’est-ce qui rendra les rapports sexuels agréables et qui fera que je me sentirai tout à fait à l’aise avec les rapports sexuels que j’aurai eus?

Est-ce que nous sommes sur la même longueur d’onde, au sujet de l’utilisation des condoms?

L’étape suivante consiste à avoir la même conversation avec le gars que tu fréquentes ou avec qui tu as des relations. 👨‍❤️‍💋‍👨

Une petite discussion sexy peut être très instructive! Tu peux lui demander :

Qu’est-ce qui t’excite? Qu’est-ce que tu aimes?

Connais-tu ton statut VIH?

À quand remonte ton dernier test de dépistage d’ITSS?

Est-ce qu’on va utiliser des condoms? Est-ce qu’on en a?

As-tu pris une PrEP?

Si tu vis avec le VIH, est-ce que tu connais ta charge virale?

Parler de tes attentes ou de ce que tu souhaites obtenir de tes rapports sexuels peut être embarrassant ou excitant. Si jamais cela commence à avoir l’air bizarre, il est permis de reculer et de proposer de reprendre la conversation à un autre moment. Dans tous les cas, parler ensemble vous aidera à figurer ce que vous voulez tous les deux et comment faire pour y parvenir.

Lire la suite

Condoms

L’utilisation de condoms (ou préservatifs) est un moyen simple et facile de se protéger. Ils sont très efficaces pour empêcher la transmission du VIH et de la plupart des ITSS et éviter les grossesses.

On glisse le condom sur le pénis d’un gars en érection pour empêcher le sperme de pénétrer à l’intérieur d’une autre personne. Ils sont facilement accessibles, distribués gratuitement par les organismes communautaires et de santé publique et représentent le meilleur moyen de prévention du VIH et des ITSS. Utilise des condoms lorsque tu as des relations anales ou frontales (vaginales).

Il existe aussi des condoms internes que les gars peuvent insérer dans leur rectum ou les filles dans leur vagin, avant une pénétration. C’est une façon, pour le gars qui se fait pénétrer, de prendre l’initiative en ce qui a trait à l’utilisation du préservatif. Les gars trans peuvent aussi préférer utiliser des condoms internes. Ils sont parfois difficiles à trouver et plus chers, mais procurent une sensation agréable, quand ils sont insérés.

Il y a certaines choses importantes qu’il ne faut pas oublier, quand tu utilises un condom. Apprends-les, tu pourras ensuite passer au plaisir.

  1. Si tu as de relations avec pénétration anale, le préservatif est ce qu’il y a de mieux pour prévenir le VIH et les ITSS. Utilise-le!
  2. Les condoms ont une date de péremption pour te dire quand il est risqué de les utiliser. Vérifie bien et n’utilise pas le préservatif qui a atteint la date d’expiration.
  3. Assure-toi que le condom est entièrement déroulé. La meilleure façon de faire est de pincer le bout entre tes doigts et de le dérouler sur ton pénis ou celui de l’autre gars.
  4. Si tu penses que tu vas éjaculer trop vite, exerce-toi en te masturbant avec un condom et habitue-toi à la sensation — les préservatifs peuvent parfois même t’aider à maintenir ton érection plus longtemps!
  5. Utilise seulement un condom à la fois — en porter plus d’un peut provoquer leur rupture, même s’il s’agit de préservatifs de différentes sortes. Des condoms déchirés ne pourront pas te protéger! Tu ne peux utiliser un condom qu’une seule fois. Il peut arriver qu’ils se brisent ou qu’ils glissent pendant les relations sexuelles; vérifie donc s’il est toujours là. S’il tombe ou se déchire, prends-en un nouveau.
  6. Tu peux essayer de mettre un peu de lubrifiant à base d’eau ou de silicone à l’intérieur du condom. Certains gars trouvent cela plus confortable! La vaseline et les autres lubrifiants à base d’huile pourraient provoquer la rupture du préservatif. Ils ne devraient donc pas être utilisés.
  7. Les préservatifs fonctionnent seulement si on les utilise. Dans le cas contraire, avoir recours à d’autres moyens de prévention est encore plus important. Et tu devrais passer un test régulièrement.
  8. Si tu as des relations sexuelles en groupe, ou avec plusieurs personnes, change de condom chaque fois que tu changes de partenaire.

Il existe plusieurs types de condoms — des préservatifs aromatisés pour les fellations, des condoms sans latex pour ceux qui y sont allergiques, des préservatifs avec différentes textures!

Lire la suite

Lubrifiant💦

Le lubrifiant est un liquide qui facilite le glissement de différentes parties du corps, ensemble. Lorsque tu l’utilises, il est ainsi plus facile d’insérer ton pénis ou tes doigts dans un rectum ou un vagin.

Le lubrifiant permet aussi de protéger les fines parois anales ou vaginales contre les éraflures ou les déchirures. En plus de réduire les risques de transmission du VIH ou d’ITSS, le lubrifiant rend les choses encore plus agréables. Tu n’en utiliseras jamais trop.

La salive ne remplace pas le lubrifiant.

Il existe différents types de lubrifiants : ils peuvent être à base d’eau, de silicone ou d’huile. Ces derniers, comme la vaseline, provoquent la rupture des condoms, ils ne devraient donc pas être utilisés. Des lubrifiants à base d’eau ou de silicone sont offerts gratuitement dans certaines cliniques de santé sexuelle et des organisations communautaires de services liés au VIH.

Certains organismes distribuent aussi gratuitement des condoms et du lubrifiant dans les bars gays, les clubs et les bains publics (saunas). Tu peux aussi te procurer des préservatifs et du lubrifiant dans les épiceries ou à la pharmacie, dans la section de la planification familiale.

Lire la suite

PrEP (Prophylaxie préexposition) 💊

La PrEP consiste en un comprimé que tu prends une fois par jour et qui t’empêche de contracter le VIH.

La PrEP est utilisée chez les gars séronégatifs. Lorsqu’un gars prend ces médicaments, le VIH n’a plus d’emprise sur son corps.

La PrEP doit être prescrite et ne convient pas à tout le monde. Elle est appropriée pour les gens hautement exposés au VIH.

Par exemple, la PrEP est pour les gars qui :

  1. ont de la difficulté à utiliser le condom
  2. aiment les relations sans condom
  3. ont beaucoup de partenaires sexuels anonymes
  4. veulent abandonner le condom avec un partenaire régulier
  5. ont des relations sexuelles avec une personne poz
  6. utilisent des drogues pendant les rapports sexuels
  7. savent qu’ils présentent un risque élevé de contracter le VIH.

La PrEP peut être dispendieuse et une conversation avec un médecin est nécessaire. L’utilisation de la PrEP n’est donc pas très courante chez les jeunes. Mais de plus en plus de gars s’en servent, il peut donc être utile de savoir en quoi cela consiste.

Pour en savoir plus sur la PrEP, visite cette page.

Consulte Penses-tu avoir été exposé au VIH? pour plus d’informations sur la PPE. La PPE est un médicament que tu peux prendre si tu penses avoir été exposé au VIH. Pour que la PPE soit efficace, tu dois la prendre dans les 72 heures suivant l’exposition au VIH et tu dois continuer à la prendre pendant 28 jours.

Lire la suite